La Programmation pluriannuelle d’Investissements présentée aux socioprofessionnels

Afin de redynamiser la croissance économique et la compétitivité des entreprises, le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane conviait les socioprofessionnels ce mercredi 7 juin 2017 a une présentation du Programme Pluriannuel des Investissements (PPI) pour la période 2017-2021 en vue de créer des emplois de part et d’autre du territoire.

Cette réunion d’information organisée à l’hôtel territorial en présence du président du MEDEF Guyane, Stéphane Lambert, du président de la FRBTB, Franck Ho-Wen-Szé, du Directeur Général des Services de la CTG, Hervé Tonnaire, des 1ère et 3ème Vice-Présidentes de la CTG, respectivement Hélène Sirder et Isabelle Patient, de conseillers territoriaux et d’élus consulaires, avait pour objectif de décliner les grandes lignes de de la Programmation pluriannuelle des investissements de la CTG, les procédures de marchés publics et leurs allotissements, et la dématérialisation (facturation électronique de la chaîne comptable devenue une obligation légale en vue d’améliorer les délais de paiement de la collectivité à travers le dispositif Chorus pro permettant le dépôt, la réception et la transmission des factures sous forme numérique.

Lors de cette rencontre, le Président de la CTG est revenu sur les grands chantiers. Si le Programme Pluriannuel des Investissements 2016-2010 s’élevait à 280 millions d’euros, celui de 2017-20121 a connu une hausse significative et se chiffre à hauteur de 574 millions d’euros répartis comme suit : 25 millions d’euros seront alloués aux Bâtiments administratifs ; 19,6 millions d’euros aux Casernes des Sapeurs-Pompiers du SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours), 400 millions d’euros à l’Enseignement, 20 millions d’euros aux Bâtiments de santé, 10,4 millions d’euros aux Infrastructures aéroportuaires et 99 millions d’euros aux Infrastructures routières. Répartition par année et pour l’ensemble des secteurs (Enseignements, Infrastructures, Infrastructures aéroportuaires, Bâtiments administratifs, Casernes, Bâtiments de santé).

  • 2017 :  48 millions d’euros
  • 2018 : 101 millions d’euros
  • 2019 : 151  millions d’euros
  • 2020 : 149,5  millions d’euros
  • 2021 : 123,1  millions d’euros

Rodolphe Alexandre a eu une écoute attentive lors des échanges dans une salle comble. Il plaide pour l’attribution d’une avance de 30% aux titulaires de marchés publics sans mise en place d’une caution par les opérateurs économiques. Le Président de la Fédération des Très Petites Entreprises (FTPE) s’est dit prêt à travailler en groupement avec le monde des architectes.  Les questions de la trésorerie et des délais de paiement ont souvent été évoquées. Le chef d’entreprise et constructeur de routes a saisi l’opportunité pour relancer le débat sur le développent d’une piste forestière reliant Bélizon-Saül-Maripasoula.

Enfin, pour le Président de l’Assemblée de Guyane, « les entreprises doivent désormais se structurer et chercher à se positionner sur le territoire. Il a aussi insisté sur la préférence locale, prévue par la loi pour l’Egalité Réelle en Outre-mer (EROM), et les 3 grands principes de la commande publique que sont, les principes de liberté d’accès à la commande publique, d’égalité de traitement des candidats et de transparence des procédures. Ces principes ont pour objectif d’assurer l’efficacité de la commande publique et  la bonne utilisation des deniers publics. Dans le cadre de cette Programmation pluriannuelle des investissements, d’autres réunions seront proposées mensuellement aux acteurs socio-économiques du pays.

quis, fringilla porta. id, adipiscing id ante. Aliquam Praesent libero mattis
X