La CTG toujours mobilisée lors des opérations de démoustication

La Collectivité Territoriale de Guyane organisait ce lundi 17 juin 2019, une opération de démoustication à Kourou, dirigée par Sandrine Chantilly, directrice de la démoustication et des actions sanitaires à la CTG, dans le cadre de l’alerte liée à la circulation du virus de la dengue, suite à l’annonce de 2 personnes atteintes, 1 cas ayant été importé des Antilles et l’autre du Brésil.

Les équipes de Kourou ont été renforcées pour l’occasion par celles de Macouria et de Sinnamary. La Collectivité peut compter toute l’année pour des opérations de démoustication sur 138 agents répartis sur 10 sites sur tout le territoire. 18 agents participent à ces missions de démoustication menées à Kourou jusqu’à la fin de la semaine.

En dernier recours et afin d’éviter l’épidémie, des traitements à base d’insecticides biologiques ou chimiques sont effectués contre les moustiques adultes en zone infectée.
Depuis le mois d’avril, 500 maisons ont fait l’objet de visites concernant la destruction de gîtes larvaires et une sensibilisation aux comportements à adopter est faîte systématiquement, ayant pour objectif de faire comprendre à la population comment éviter les chaînes de transmission passant à la fois par une protection individuelle, en se protégeant des piqûres, mais également par une protection collective, limitant la prolifération des moustiques.

Les préconisations sont les suivantes :
– La suppression des gîtes larvaires, de toute eau stagnante au domicile et aux alentours (gouttières, vases, soucoupes de pots de fleurs, tout récipient pouvant contenir de l’eau stagnante).
– L’utilisation d’un répulsif
– L’entretien de son jardin, en coupant l’herbe régulièrement
– Consulter son médecin en cas de fièvre
– Éviter/Limiter les sorties si l’on est infecté

Cette opération visait à informer et à sensibiliser les citoyens afin d’éviter la propagation du virus, la démoustication étant l’affaire de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

dolor. efficitur. quis, venenatis commodo velit, neque. nec Lorem ut Aenean venenatis,
X