La CTG soutient un futur doctorant en ethnomusicologie

Le Président de la CTG Rodolphe ALEXANDRE a reçu un jeune étudiant guyanais prometteur ce vendredi 10 août 2018, en présence du Vice-Président Fortuné MECENE. Actuellement en master de recherche en musicologie à l’Université Jean JAURES à Toulouse, Hervé BISSERETH souhaite réaliser une thèse sur les apports de l’immigration dans la musique guyanaise traditionnelle.

Une recherche de première main comme l’a pertinemment souligné le Président, lui-même titulaire d’un doctorat en histoire. En effet, dans le cadre de cet exercice, le futur doctorant sera amené à explorer un terroir peu étudié en allant à la rencontre des populations. Plus particulièrement, il devra réaliser de nombreux entretiens avec des personnes gardiennes de la mémoire de nos traditions dont la transmission est essentiellement basée sur l’oralité.

Dans le cadre de sa thèse, il pourra prétendre à l’accompagnement que propose la CTG aux doctorants guyanais, d’autant plus que l’objet de sa recherche est en lien direct avec le territoire et pourrait répondre à l’enjeu de traçabilité de notre patrimoine culturel.

L’entretien s’est conclu sur un retour d’expérience bienveillant de la part du Président de la CTG qui rappelle son appui indéfectible à ce genre de projets, incitant vivement la jeunesse guyanaise à aller au plus loin dans les études et à continuer à s’investir dans la recherche pour favoriser une plus grande maîtrise de la connaissance de notre territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X