[Recherche] la CTG rencontre des d’acteurs du GIS- IRISTA

Philippe Bouba, 5e vice-président de la Collectivité Territoriale de Guyane, délégué à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche, recevait ce vendredi 10 septembre 2021, Antoine Primerose, président de l’Université de Guyane et du groupement et GIS- IRISTA (Groupement d’Intérêt Scientifique – Initiative pour une Recherche Interdisciplinaire sur les Systèmes et Territoires Amazoniens), ainsi que les représentants de plusieurs membres affiliés.

Cette rencontre était notamment dédiée à une présentation du groupement GIS-IRISTA, dont la Collectivité Territoriale de Guyane est partenaire, réalisée par le président Antoine Primerose.

Ce groupement, véritable outil de concertation scientifique en Guyane, regroupe 17 membres affiliés, plusieurs unités, de nombreux organismes de recherche, travaillant sur des sujets transversaux, ainsi que des laboratoires.

4 grandes thématiques étaient présentées au vice-président de la CTG par le président du GIS-IRISTA :

  • La biodiversité
  • La santé globale en milieu tropical
  • Les ressources et technologies innovantes en Amazonie
  • Les sciences humaines

Des exemples concrets de recherches, représentatifs du territoire ont été portés à l’attention de Philippe Bouba, tel que les travaux portant sur les questions de l’interculturalité et de l’immigration, à des fins d’inclusion sociale, travaux menés par une unité de l’Université de Guyane. Différents projets ont également été abordés.

« Nous voulons valoriser la recherche en Guyane, et les nombreux travaux qui en sont issus. Désormais la Collectivité a une délégation dédiée à l’enseignement supérieur et à la recherche, et c’est une volonté forte de l’exécutif d’être à l’écoute des différents organismes existants, pour entrevoir les perspectives, et développer le territoire aux côtés de la communauté scientifique de Guyane. » a indiqué Philippe Bouba au terme de cette présentation.

Des rencontres régulières auront lieu entre ces différents acteurs mais ces premiers échanges ont d’ores et déjà fait émerger la nécessité d’une mise en exergue des travaux et des sujets de recherche, afin que la population soit mieux informée, mais également afin de favoriser l’attractivité de ce secteur auprès des plus jeunes publics.

Participaient à cette rencontre :

  • Christophe Peyrefitte, nouveau directeur de l’Institut Pasteur de Guyane;
  • Fabian Blanchard, délégué régional d’Ifremer;
  • Stéphane Calmant, représentant IRD Guyane et directeur du centre IRD,
  • Marie Fleury, directrice du MNHN;
  • Frédéric Tronel, directeur régional du BRGM Guyane;
  •  René-Serge De Neef, chargé de projet et de coordination du GIS-IRISTA.
  • une représentante du CNES

fringilla consequat. tempus id lectus tristique elementum Phasellus ut odio
X