La CTG attentive aux actions concourant au développement de la filière biodiversité

Le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre recevait ce mardi 9 janvier 2019, la Chercheuse guyanaise, Mariana Royer qui évolue actuellement au Québec, au Canada.

L’occasion pour celle qui a soutenu avec brio en 2008, une thèse sur la chimie du bois dans les arbres guyanais à l’université des Antilles et de la Guyane, de présenter au Président de la Collectivité Territoriale de Guyane un projet d’implantation d’un laboratoire en Guyane , dédié au développement, à la fabrication et à la commercialisation d’extraits et d’ingrédients naturels locaux.

Mariana Royer n’en est pas à son coup d’essai puisqu’entre 2013 et 2018, la jeune guyanaise a crée puis dirigé, au Canada, une start-up Bio ForeXtra qui s’inscrivait également dans la filière économique de l’exploitation d’ingrédients naturels.

Le Président de la CTG a découvert avec enthousiasme le parcours de cette guyanaise ainsi que ses aspirations et lui a assuré que l’évolution de ce projet bénéficiera d’une attention particulière des équipes de la CTG, les mêmes qui se mobilisent chaque jour dans le cadre du développement du partenariat entre la CTG et la Cosmetic Valley, pôle de compétitivité national, spécialisé dans la parfumerie cosmétique qui comprend 560 entreprises dont une trentaine de grandes marques françaises (Guerlain, Christian Dior, L’Oréal, LVMH, Shisheido…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

dapibus velit, dolor. Donec libero odio
X