Journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation fœtale

A l’occasion de la journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation fœtale, avait lieu, ce vendredi 9 septembre 2016, au siège de l’Agence Régionale de Santé (ARS), la signature d’une charte guyanaise sur la prévention de l’Ensemble des Troubles Causés par l’Alcoolisation Fœtale (ETCAF). Reposant sur les fondements et valeurs portés par la Charte internationale rédigée par les experts, en concertation avec les familles et les décideurs politiques de 35 pays, en septembre 2013, cette charte guyanaise, impulsée par Syndrome d’Alcoolisation Fœtale (SAF) Guyane et l’ARS, a été signée en présence notamment de Christian MEURIN, Directeur général de l’ARS, d’Emilie VENTURA, Conseillère territoriale et de Gabriel SERVILLE, Député-maire.

La journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation fœtale a été lancée en 1999 afin de pointer du doigt les conséquences néfastes de l’alcool consommé pendant la grossesse et l’allaitement. En effet, ayant la possibilité d’atteindre directement l’enfant, l’alcool consommé peut agir sur le système nerveux central du bébé, et ainsi avoir des conséquences irréversibles sur son développement.

Dans les pays occidentaux, la consommation d’alcool pendant la grossesse constitue la 1ère cause de handicap mental d’origine non génétique. En France, au moins un nouveau-né sur 100 devra vivre avec cette incapacité permanente, et près de 8000 bébés sont atteints chaque année.

Au niveau local, la signature de cette charte favorisera la mise en place d’une politique globale d’actions pour encourager à l’abstinence d’alcool pendant la grossesse, prévenir les ETCAF, et encourager à la recherche afin de mieux connaître l’impact de l’ETCAF au sein de la population et sur ses conséquences sociales.

img_2555

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *