Inauguration du Jardin Sisley des Lauracées à Rémire-Monjolty

Ce matin, était inauguré le Jardin Sisley des Lauracées à Rémire-Montjoly, en présence d’Hélène Sirder, 1ère Vice-Présidente de la CTG, déléguée au développement durable, aux mines et à l’énergie. Créé en 2015, le projet relève d’une initiative du Conservatoire du Littoral et du Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD). Assistaient donc à cette manifestation, Dr Jean Ganty, Maire de Rémire-Montjoly, Claude Suzanon, Président du Parc amazonien de Guyane, les représentants des services déconcentrés de l’Etat.

Avec le soutien de la fondation Sisley, la valorisation de cette propriété aux abords du Fort Diamant résulte de la volonté de développer un parcours de découverte du patrimoine des plantes guyanaises. On y retrouve une large palette végétale connue pour son rôle économique (café, bananes, cacao…) ainsi que des essences comme des Cèdres, du Bois de Rose et des Lauracées, l’emblème du jardin.

Hélène Sirder, lors de la visite, a rappelé « l’importance de la valorisation de la Biodiversité locale » et de son potentiel notamment dans le cadre de l’éco-tourisme. Elle se dit « apprécier l’intérêt porté par la fondation Sisley à la valorisation de la richesse du patrimoine végétal guyanais ». Ainsi, des livres sur le Bagne des Annamites, les habitations coloniales et les pirogues de Guyane, ont été remis aux officiels présents.

Classée comme site d’agriculture patrimonial, l’objectif de cette initiative est de sensibiliser le public aux enjeux de la préservation des espèces menacées, notamment les scolaires. Le jardin intègre le circuit bien plus large des sentiers de Rémire-Montjoly avec le Rorota et le Fort Diamant. Des visites peuvent être programmées auprès l’Atelier d’Insertion ACI MAHURY de l’Association Rurale Agricole de Guyane (ARAG)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *