Rencontre avec le directeur d’EDF SEI

Ce mardi 14 septembre 2021, Gabriel Serville, président de la Collectivité Territoriale de Guyane recevait Gilles Gallean, directeur d’EDF SEI(Solutions Énergétiques Insulaires) Michel Durand, directeur d’EDF Guyane, en présence de plusieurs élus territoriaux : Jean-Luc Lewest, 13è vice-président délégué au développement économique et au tourisme et Sherly Alcin, conseillère territoriale déléguée au climat et à l’éducation à l’environnement.

Au cœur des échanges figuraient un sujet prégnant pour le territoire guyanais : la centrale du Larivot

Conscient des enjeux liés à ce projet, Gabriel Serville a tenu à exprimer sa préoccupation face à l’arrêt des travaux. Il a longuement insisté sur l’importance de permettre à la population guyanaise de bénéficier d’une couverture électrique à la hauteur de ses besoins et de l’ambition du territoire.

« Nous voulons absolument éviter que la Guyane ne soit en rupture énergétique. Nous devons continuer à vivre. La construction d’une nouvelle centrale doit permettre de répondre aux besoins de la Guyane et aux enjeux de développement. C’est pourquoi, nous devons tout mettre en œuvre afin que ce projet voie le jour. » -a indiqué Gabriel Serville, président de la Collectivité Territoriale de Guyane

Gilles Gallean a quant à lui rappelé l’engagement d’EDF SEI dans ce projet, s’agissant de proposer des solutions de mix énergétiques.

Parmi les autres sujets évoqués, il était notamment question de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE). Co-élaborée par l’Etat et la Collectivité Territoriale de Guyane, elle précise les objectifs de politique énergétique du territoire, hiérarchise les enjeux, identifie les risques et difficultés associés et vise à orienter les travaux des acteurs publics ainsi qu’à engager les actions prioritaires pour les années à venir.

Un comité stratégique de l’énergie se réunira prochainement afin de valider le bilan de la PPE actuelle et les points d’arbitrage pour sa révision.

elementum Sed dapibus non eleifend lectus nec quis, tempus dolor.
X