La Formation Française de Maîtrise d’Individus forme 12 stagiaires à la sécurité

La Formation Française de Maîtrise d’Individus (FFMI) propose des formations aux métiers de la sécurité autour des modules essentiels à la parfaite réalisation des missions des agents dans l’exercice de leurs fonctions. Dans ce cadre, une session de formation dispensée par Patricia Prudent, responsable de formation à la FFMI se déroule du 2 octobre 2017 au 17 janvier 2018 dans une salle de formation mise à disposition par la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) au siège de l’Opérateur Public Régional de Formation (OPRF) à Matoury.

La formation d’une durée de 525 heures prise en charge dans son intégralité par la Collectivité de Guyane s’articule autour d’un Certificat de compétences professionnels (CCP1) et d’un Certificat de compétence professionnelle (CCP2). Elle s’adresse à 12 stagiaires âgés de 19 à 54 ans issus de Cayenne, Rémire-Montjoly et Matoury et débouche sur un titre professionnel d’Agent de Sûreté et de Sécurité Privée (A2SP) délivré par le ministère chargé de l’Emploi.

Objectif de l’A2SP : garantir le respect des conditions d’accès à un espace déterminé et surveiller le bon usage. Prendre les mesures appropriées vis-à-vis des risques d’incendie ou d’origine accidentelle. Le travail s’effectue en déambulation dans des zones définies et/ou en poste fixe souvent situé à l’entrée de la zone de contrôle. Sous la responsabilité de son supérieur hiérarchique, intégré à une équipe, il accueille, informe, porte assistance et dialogue pour faire respecter les règles et consignes. Par contact radio ou téléphonique permanent avec le poste central de sécurité ou de télésurveillance. Il rend compte régulièrement de son action.

A l’issue de cette formation, les stagiaires titulaires de ce titre professionnel pourront exercer en tant qu’Agent de Sûreté et de Sécurité Privée ou se présenter à différents concours administratifs de niveau V. Notons que cette formation réservée aux demandeurs d’emploi souhaitant se professionnaliser dans le secteur de la sécurité et aux bénéficiaires du RSA se poursuivra à Saint-Laurent du Maroni et Maripasoula.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X