Le Président de la CTG participe à la Commission Outre-Mer de Régions de France

Le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre, participait ce mercredi 18 juillet 2018, à une réunion de la Commission Outre -Mer de l’Association Régions de France qui se tenait en présence du Directeur général des Outre-Mer, Emmanuel Berthier.

Les discussions ont notamment porté sur l’avenir des fonds européens et l’absolue nécessité de la prise en compte des spécificités des Outre-Mer sur cette question. Une notion d’adaptation reconnue par le Président Juncker lors de sa venue en Guyane en octobre 2017 pour la Conférence des Régions Ultrapériphériques (RUP).

Quand les échanges se sont ensuite orientés sur la révision engagée par la Commission européenne de l’octroi de Mer à mi-parcours, le Président de l’Assemblée de Guyane a appelé l’assemblée à faire preuve de vigilance sur ce sujet.

La question de la réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage était également au cœur des échanges de ce jour. L’occasion pour le Président de la CTG de prôner une adaptation et surtout une vigilance pour conforter et renforcer les centres de formations d’apprentis qui en Guyane n’ont pas d’assises financières solides. En effet, la réforme en cours s’appuie sur les branches professionnelles qui ne sont pas représentées en Guyane et les ratios définis n’intègrent pas les surcoûts liés à la taille et la précarité du territoire.

Enfin, s’agissant de la mise en œuvre des plans de convergence, sujet également à l’ordre du jour, le Président Alexandre a rappelé la singularité du territoire guyanais qui est confronté à des enjeux démographiques, d’intégration, de sécurité et de rattrapage en matière d’infrastructures majeures, pouvant être des facteurs déstabilisateurs s’ils ne sont pas correctement appréciés et traités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X