EDUCATION : Point d’étape entre la CTG et des représentants du collège Auxence Contout et du Lycée JM. Michotte

Ce jeudi 03 mai 2018, une rencontre avait lieu au collège Auxence Contout entre les représentants des enseignants et des parents d’élèves, les directions des établissements secondaires et une importante délégation administrative menée par le Président de la CTG Rodolphe Alexandre.

 

Il s’agissait de faire état de l’avancement des opérations actées par la CTG afin de rassurer la communauté éducative qui avait sollicité la venue de l’Exécutif dans l’établissement. Ainsi plusieurs points ont été revus.

 

La construction d’un parking sécurisé pour préserver les véhicules des actes de vandalisme récurrents aux abords des établissements = en réponse, la CTG a présenté les plans de l’infrastructure à l’assistance, délimitant le périmètre concerné. Une discussion sera également engagée avec les différents acteurs (Mairie de Cayenne et CACL) pour optimiser cet espace.

 

Concernant les difficultés électriques, la CTG reste en attente des devis qui doivent être transmis par l’administration du collège. Une action qui est en cours.

 

Ont été actés et seront mis en œuvre, l’amélioration de l’atelier de SEGPA et ceux dit « habitat »

 

Concernant le diagnostic amiante, l’APAVE a été sollicité par la CTG. L’étude a été réalisée et le rapport doit être remis à la principale du collège, au plus tard courant de la semaine suivante. Toutefois, le pôle de la CTG a avancé qu’aucune trace d’amiante n’était à déplorer dans le bâtiment du collège au regard des échanges avec l’opérateur.

 

Le sas sécurisant le portail au collège, demandé lors des précédentes grèves, est aujourd’hui opérationnel.

 

Sur la question du numérique, les représentants des enseignants ont rappelé l’importance de cette dimension aujourd’hui dans le monde éducatif. Deux demandes sont à relever. En premier, ils ont souhaité le raccordement à la fibre optique présente à proximité des sites rendant les établissements éligibles à ce dispositif. Ils ont évoqué l’état obsolète du parc informatique qui souhaite voir revu.

 

Face à ces observations, le Président Rodolphe Alexandre a réaffirmé l’engagement de la CTG sur cette compétence avec la SPLANG et a proposé une rencontre avec le conseiller territorial Jocelin Ho Tin Noé pour parler des projets de modernisation sur le sujet ainsi que des possibles leviers d’intervention de l’entité.

 

La réunion s’est conclue sur le rappel du contexte de la CTG, notamment sur les questions financières. Le déploiement de la PPI scolaire va entrainer une augmentation des lignes de fonctionnement.  Si sur la question de l’éducation, la CTG ne renoncera pas à continuer de faire face aux besoins, cette situation doit être entendue par ses interlocuteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X