Démoustication : reprise des rotations de la “baygonneuse” pour lutter contre l’Aedes Taeniorhyncus

Démoustication : reprise des rotations de la “baygonneuse” pour lutter contre l’Aedes Taeniorhyncus

Le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane informe la population de la reprise des rotations de la « baygonneuse » à partir du 26 décembre 2016 afin de lutter contre la recrudescence des moustiques.

En effet, on note actuellement une forte présence du moustique Aedes taeniorhynchus, qui se développe naturellement dans les eaux saumâtres des mangroves, sur les zones littorales de la Guyane.

Ce phénomène naturel et saisonnier est toujours majoré par la conjonction des fortes marées et du retour des pluies.

Ce moustique ne transmet aucune maladie. Mais il constitue en revanche une forte nuisance car ses piqûres sont très douloureuses. De plus, il attaque prioritairement à la tombée de la nuit et au petit matin, en volées.

Ces rotations ponctuelles de la «baygonneuse » seront ciblées sur les secteurs particulièrement infestés afin de soulager la pression de ces moustiques sur la population et de permettre des activités extérieures à la tombée de la nuit.

Attention

Les créneaux horaires de passages sont uniquement :

Le matin entre 4h00 et 6h30

ou

Le soir entre 18h00 et 20h00

Les calendriers de passage de la « baygonneuse » pour la semaine du 2 janvier 2017 au 8 janvier 2017 concernent les communes suivantes (suivez le lien pour afficher le planning) :

Awala-Yalimapo

Cayenne

Iracoubo

Kourou

Macouria

Mana

Matoury

Montsinery-Tonnegrande

Rémire-Montjoly

Roura

Sinnamary

Saint-Laurent

 

Vous pouvez aussi les consulter auprès de votre mairie.

Votre attention est attirée sur le fait que ces calendriers sont diffusés à titre prévisionnel et peuvent subir des modifications (annulations, etc) pour des raisons techniques.

Il est demandé également à la population, et particulièrement aux enfants, d’éviter de s’exposer volontairement lors du passage de la « baygonneuse ».

Nous rappelons cependant à la population les mesures de protection individuelle face aux moustiques attaquant en volées :

 –              Utilisation de répulsifs avant la tombée de la nuit

–              Utilisation de différents pièges à moustiques

–              Port de vêtements longs et amples

–              Fermeture des portes et fenêtres avant la tombée de la nuit et/ou pose de moustiquaires sur les façades des habitations

–              Ornementation des terrasses, jardins et cours avec des plantes répulsives vis-à-vis des moustiques (citronnelle, thym, mélisse, menthe, géranium…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *