La CTG partenaire majeur du développement du cinéma et de l’audiovisuel

Ce lundi 03 octobre 2016 s’est réuni le premier Comité de lecture Cinéma et Audiovisuel de la CTG, présidé par Rolande CHALCO-LEFAY, 11e Vice-présidente déléguée à la culture, au patrimoine et aux identités. Intervenant comme outil d’aide à la décision, il s’agissait d’assurer la pré-sélection de projets professionnels. 21 demandes d’aide à l’écriture, au développement et à la production ont été examinées lors de cette séance. L’objectif de la Collectivité est de créer une véritable industrie de l’image, qui contribuerait au rayonnement culturel et au développement économique du territoire.

La CTG poursuit les actions de développement cinématographique et audiovisuel inscrites dans le cadre de la convention de coopération conclue avec le CNC (Centre National du Cinéma) et l’État selon 4 axes :
• Soutenir la création et accompagner les porteurs de projets
• Donner accès aux œuvres par la diffusion culturelle
• Structurer le tissu professionnel local par la formation
• Développer l’éducation à l’image auprès des jeunes

Le cinéma de nos régions est porteur de richesses, créateur d’emplois et facteur de cohésion sociale

Le Fonds de soutien à la création cinématographique et audiovisuelle a été mis en place pour stimuler la production locale, favoriser l’émergence des talents et accompagner les professionnels de l’image dans les différentes étapes de création de leurs œuvres. Le budget de l’année 2016 s’élève à 405 000 € (dont 135 000 € cofinancés par le CNC). Il faut souligner que pour 1€ investit par la collectivité dans une production, les retombées économiques directes locales sont évaluées à 7,62 €. Soit 6,62€ de retombées locales directes (dont 50% de rémunération, 38% de dépenses de tournage et 12% de dépenses technique) et 1€ issu du tourisme.

img_7643

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *