CTG : Le Budget 2016 adopté !

CTG : Le Budget 2016 adopté !

Ce vendredi 27 mai 2016, l’Assemblée de Guyane était réunie dans les locaux de l’hôtel de la Collectivité Territoriale de Guyane afin de procéder au vote de l’ensemble des budgets liés à la Collectivité.

Les débats ont débuté par le vote des comptes administratifs des ex Conseils général et régional sur l’année 2015, ainsi que par la présentation et le vote du règlement budgétaire et financier de la Collectivité, qui applique de façon nouvelle le référentiel budgétaire et comptable « M57 ».

S’en est suivie la présentation du budget primitif 2016.

Dans un premier temps, le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane, Rodolphe ALEXANDRE, a tenu à rappeler le contexte dans lequel ce budget, dont le vote constitue un moment historique et symbolique, a été établi. En effet, la CTG, partie d’un déficit de près de 60 millions d’euros, est également soumise au redressement de la dette nationale, et se retrouve avec une dotation globale amputée de 2 millions d’euros. Rodolphe ALEXANDRE a insisté sur le fait qu’il s’agissait, malgré ces contraintes, d’un budget équilibré, sincère et rassurant, à la hauteur des défis d’aujourd’hui et de demain. Il a confirmé sa volonté d’œuvrer au développement des filières stratégiques. Il a notamment fait référence à l’accompagnement de l’industrie minière, où plusieurs projets, parmi lesquels Columbus Gold ou encore Newmont, sont en cours d’étude (15 000 emplois à la clé). Enfin, il a évoqué quelques-uns des grands projets que ce budget permettra d’entreprendre, comme la construction de 4 collèges et du lycée de Saint-Laurent du Maroni, la réalisation du carrefour Maringouins, ou encore la mise en place de 3 nouvelles casernes de pompiers.

Soumis au vote de l’Assemblée, le budget a été approuvé par les élus de la majorité (abstention des élus de l’opposition). Il s’élève en recettes et dépenses réelles à 604 millions d’euros, répartis de la façon suivante :

  • 14 % consacrés à l’enseignement supérieur, à la formation professionnelle et à l’apprentissage (soit 84 630 990 €)
  • 1,73 % consacrés à la sécurité – SDIS (soit 10 466 454 €)
  • 5,54 % consacrés à la culture, à la vie associative, à la jeunesse, au sport et aux loisirs (soit 33 467 523 €)
  • 13,21 % consacrés à la solidarité, à la santé et aux actions sociales et sanitaires (soit 79 827 457 €)
  • 1,25 % consacrés aux Allocations Personnalisées d’Autonomie (soit 7 551 900 €)
  • 24,92 % consacrés au RSA (soit 150 565 320,54 €)
  • 14,65 % consacrés au développement des territoires (soit 88 512 666 €)
  • 4,32 % consacrés à l’accompagnement au développement économique (soit 26 114 032,81 €)
  • 3,55 % consacrés au remboursement de la dette (soit 21 438 891,74 €)
  • 16,83 % consacrés au fonctionnement de la CTG (soit 101 682 107,70 €)

Enfin, ce sont les budgets des fonds européens, puis ceux de l’abattoir et de la régie de transport qui ont été soumis, et adoptés par l’Assemblée.

BUDGET2016-v3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X