Coopération transfrontalière : Hélène SIRDER rencontre les dirigeants du SESI / SENAI

Dans le cadre de la coopération transfrontalière Amapa / Guyane, la 1ère Vice-présidente de la Collectivité Territoriale de Guyane, Hélène SIRDER, recevait, ce mardi 25 octobre 2016, le Président du Conseil National du Service Social des Industries (SESI) du Brésil, Joao Henrique DE ALMEIDA SOUSA, accompagné notamment du Directeur du SESI National, Julio Sergio DE MAYA PEDROSA MOREIRA et de la Directrice du SESI en Amapa, Alyne VIEIRA SILVA BARBOSA. Objectif de cette rencontre : la présentation d’un projet de mise en place d’un Centre de Formation Professionnelle pour adultes à Oïapoque.

Tous deux reliés au Conseil National de l’Industrie (CNI) du Brésil, ayant vocation à éclairer et conseiller les pouvoirs publics sur la situation de l’industrie et des services à l’industrie sur l’ensemble du territoire brésilien, le Service Social des Industries (SESI) du Brésil et le Service National d’Apprentissage Industriel (SENAI) ont respectivement pour mission de favoriser les conditions et la qualité de vie des salariés, ainsi que la santé et la sécurité au travail, et de favoriser les actions dans le domaine de la formation professionnelle et de l’innovation technologique.

Ayant pour objectif de jeter les bases d’une coopération régionale entre Oïapoque et la Guyane, ce déplacement aura permis au Président du Conseil National du SESI d’appréhender les moyens mis en œuvre au service des employés sur le territoire Guyanais, mais également dans les départements ultramarins voisins ainsi que sur l’ensemble du territoire français.

L’occasion lui aura également été donnée de présenter à la 1ère Vice-présidente de la Collectivité Territoriale de Guyane, Hélène SIRDER, le projet de construction d’un Centre de Formation Professionnelle pour jeunes et adultes à Oïapoque, projet éligible au Programme Opérationnel Amazonie 2014/2020.

Ce centre accueillerait des élèves de l’Est de la Guyane et du Nord du Brésil, et les cours, portant sur des domaines divers tels que la mécanique générale, le génie civil, la logistique ou encore les langues, seraient dispensés par des professeurs brésiliens, en collaboration avec des professeurs français.

Un groupe de travail CTG-SENAI/SESI, chargé de suivre le développement de ce projet de coopération transfrontalière, sera ainsi prochainement constitué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *