Conférence économique de l’AFD : Quel modèle économique pour quelle Guyane ?

L’hôtel de la Collectivité Territoriale de la Guyane accueillait, ce mercredi 28 septembre 2016, une conférence-débat organisée par l’Agence Française de Développement (AFD), en partenariat avec la CTG. Intitulée « Quel modèle économique pour quelle Guyane ? », et visant à débattre des enjeux économiques guyanais, cette conférence s’est déroulée en présence notamment du 2ème Vice-président de la CTG délégué au développement économique et à la fiscalité, Denis BURLOT, du Secrétaire Général pour les Affaires Régionales à la Préfecture, Philippe LOOS, et du Directeur adjoint de la Division Outre-Mer de l’AFD, Thierry GONZALEZ.

Engageant chaque année plus d’1,5 milliard d’euros de financement au profit des économies ultramarines, l’AFD joue un rôle financier important pour soutenir les investissements des acteurs publics et privés des Outre-mer. Convaincue de la nécessité de repenser les leviers de développement, de redynamiser le contrat social, et de renforcer les capacités des porteurs de projet pour l’avenir des économies ultramarines, l’AFD a entrepris d’apporter en 2016 une contribution renforcée au débat d’idées sur les perspectives économiques des Outre-mer.

Rassemblant diverses personnalités du monde politique et économique, parmi lesquels le Président du MEDEF Guyane, Stéphane LAMBERT, le Directeur de l’Institut d’émission des Départements d’Outre-Mer (IEDOM), Yann CARON, ou encore la Présidente de l’Union des Très Petites Entreprises (UTPE), Valérie VANOUKIA, et rentrant dans le cadre de cette contribution, cette conférence a eu pour objectif de faire dialoguer l’ensemble des acteurs économiques guyanais. Un portrait des caractéristiques structurelles du modèle économique et social guyanais, ainsi que la vision des acteurs locaux, ont dans un premier temps été présentés par les partenaires CEROM (INSEE, IEDOM, AFD). Les participants se sont ensuite penchés sur le secteur de la mine, dont les perspectives de développement pourraient contribuer à diversifier l’économie de la Guyane, et favoriser la création de nombreux emplois.

Sept conférences de ce type seront organisées jusqu’à mi-octobre dans les territoires ultramarins où l’AFD est implantée. Le 5 décembre 2016, une ultime conférence sera organisée à Paris afin de mettre en perspective les conclusions de chacune des conférences, ainsi que les leviers d’une croissance future pour les Outre-mer.

img_7640

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *