COMMUNIQUÉ : [COVID-19] Ravitaillement des communes de l’intérieur, PMI, appui aux TPE, lutte contre les maladies vectorielles

Dans le contexte actuel de crise sanitaire liée au Coronavirus, la Collectivité Territoriale de Guyane
(CTG) souhaite informer la population de différentes mesures prises sur plusieurs volets :

1. Le risque de pénurie alimentaire dans les communes du Haut- Maroni et de l’intérieur :

L’assèchement du fleuve dans le contexte actuel de crise sanitaire menace de provoquer des
difficultés d’approvisionnement pour ces bassins de vie. Ayant pris la pleine mesure de l’urgence
de la situation, le Président de la CTG envisage actuellement plusieurs pistes d’actions afin de
garantir la continuité alimentaire sur le territoire :

  •  des échanges sont actuellement en cours avec la direction d’Air Guyane, s’agissant de la
    mobilisation des agents de sol et en vol pour permettre une continuité du transport de
    marchandises.
  • le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane a en parallèle, saisi le préfet en faveur d’une éventuelle réquisition de l’ATR pour assurer le transport de fret vers les communes concernées ou pour la mobilisation d’un appareil militaire
  •  des rotations en hélicoptère pourraient éventuellement être envisagées si aucune autre solution n’est trouvée

2. La protection maternelle et infantile (PMI) :

En concertation avec l’État, les centres de PMI rouvriront sous sept jours, afin d’éviter une
convergence du public bénéficiaire vers les centres de santé et hôpitaux, qui viendrait engorger
ces structures dont le fonctionnement doit à tout prix rester le plus optimal possible dans le
contexte actuel.

3. L’appui aux très petites entreprises (TPE) :

Les travaux menés conjointement avec l’ensemble des acteurs locaux de l’économie en faveur de
la mise en place d’un fonds de soutien aux TPE se poursuivent. Il s’agit de s’assurer
budgétairement parlant, des montants mobilisables, et de parvenir à un dispositif parfaitement
rodé sur le plan administratif et donc sûr, tant par rapport aux mesures déjà entreprises sur le
plan national qu’aux règlementations européennes en vigueur.

4. La lutte contre les maladies vectorielles

Afin d’éviter la propagation de toute autre forme d’épidémie sur le territoire, la Collectivité
Territoriale de Guyane poursuit ses actions de lutte (épandage) et de prévention contre la dengue
au sein des foyers identifiés et rappelle à la population l’importance de concourir à ces actions en
entretenant les jardins et en évitant les réserves d’eau stagnante au sein des habitations.

tristique ante. ut amet, dictum commodo felis ultricies elit. mattis ipsum
X