Commémoration du centenaire de la bataille de Verdun à Cayenne

Commémoration du centenaire de la bataille de Verdun à Cayenne

À l’instar de l’hommage solennel rendu main dans la main par François Hollande et Angela Merkel aux disparus de Verdun, la Commémoration du centenaire de la bataille de Verdun s’est déroulée dimanche dernier au carré militaire du cimetière de Cayenne.  A l’issue d’une prise d’armes présidée par le Commandant supérieur des forces armées en Guyane, le général de division aérienne, Pierre-Jean Dupont, le président de la Collectivité territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre accompagné du 12è vice-président, Claude Plenet, le secrétaire général de la préfecture, Yves de Roquefeuil, le président de l’association des Anciens combattants, Gildebert Raphaël et le maire de la Ville de Cayenne, Marie-Laure Phinéra-Hort ont procédé à un dépôt de gerbe au pied du monument aux morts en présence d’une délégation de l’association des Anciens combattants parmi lequel son président, Gildebert Raphaël Carol et de nombreux invités.

La célébration s’est poursuivie par la lecture du message du secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense chargé des Anciens combattants et de la Mémoire. Extrait : « En ce dimanche 29 mai 2016, la France commémore le centenaire de la bataille de Verdun. Aujourd’hui, 50 ans après la cérémonie présidée par le général de Gaulle, le Président de la République française et la Chancelière de la République fédérale d’Allemagne se retrouvent sur les lieux où l’histoire s’est écrite. Verdun, c’est d’abord un « enfer », celui de la guerre industrielle. De février à décembre, pendant 300 jours et 300 nuits, les armées allemande et française se sont affrontées, et plus de 300 000 soldats de chaque camp y laissèrent leur vie… L’héritage de Verdun doit être pour nous une leçon de paix, une leçon d’Europe et l’occasion d’adresser un message d’espoir à la jeunesse ».

Cette journée de réconciliation entre les deux nations a pris fin par un moment d’échanges et de remerciements entre les autorités civiles et militaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X