Comité de suivi et de sélection du PCIA à la CTG

Le comité de suivi et de sélection du Programme de Coopération Interreg Amazonie (PCIA) s’est réuni ce mardi 4 décembre 2018  à l’hôtel territorial, sous la présidence du président de la  Collectivité territoriale de Guyane (CTG), Rodolphe Alexandre.

A ce titre, une délégation des partenaires du PCIA composée de représentants des Etats du Suriname, du Brésil, de Guyane, du CARIFORUM était présente.

Participaient également à cette réunion les 4è et 13è Vice-présidents de la CTG, respectivement Jean-Claude Labrador délégué au sport et au cadre de vie et Diana Jojé-Pansa, en charge de la coopération transfrontalière avec le Surinam.

Le programme de Coopération Interreg Amazonie 2014-2020 est destiné à soutenir le développement intégré du plateau des Guyanes à travers une coopération régionale renforcée. Il est financé à hauteur de 18,8M€ par le Fonds européen de développement régional (FEDER) et comporte deux volets :

– un volet transfrontalier entre le Guyane, le Suriname et l’Amapa (14M€)

– un volet transnational entre la Guyane, le Suriname, l’Amapa, le Para, l’Amazonas et le Guyana (4,8M€)

Pour rappel, la CTG, autorité de gestion des fonds européens depuis 2014 est en charge de la coordination de la bonne exécution du programme.

Ainsi, ce comité de suivi a été l’occasion d’effectuer un point d’étape sur l’état d’avancement du programme et du partenariat institutionnel.

11 projets ont été programmés à la suite de comités de sélection et de consultations écrites, parmi lesquels l’acquisition du ferry reliant Saint-Laurent du Maroni à Albina, permettant ainsi le renforcement de l’offre de transport entre  la Guyane et le Suriname.

Le PCIA a pour objectif de répondre aux enjeux et de proposer des solutions aux problématiques communes dans plusieurs autres domaines tels que la santé et le social, la biodiversité, la culture ou encore la compétitivité des entreprises.

A ce jour, 9,7 M€ au titre du PCIA ont été ventilés sur l’ensemble des programmations dont 5,7 M€ actés sur le programme du FEDER.

Lors de son allocution, le président de la CTG, Rodolphe Alexandre a exprimé le souhait de voir fédérer les territoires à travers ce programme européen et de développer les axes universitaire et sanitaire.

La 2ème partie de la journée était consacrée à la présentation et à l’examen des différents dossiers déposés par les porteurs de projets de coopération au cours du comité de sélection.

diam amet, dolor. tempus tristique accumsan ut sem, elit. et, consectetur porta.
X