Clôture du 1er salon de l’insertion socioprofessionnelle de la CTG

Après 2 jours de rencontres et d’échanges, se termine en musique, la manifestation portée par la Collectivité territoriale de Guyane sur toutes les formes d’insertion.

Dans son discours de clôture, le 10ème Vice-Président Denis Galimot a dressé un premier bilan de cette action. Ainsi, ce sont 2100 personnes qui se sont déplacées pour venir construire leur parcours avec les 83 partenaires présents. Ils ont pu accéder aux différentes informations proposées dans les 60 stands dont ceux des services de la CTG (formation/apprentissage, cohésion, fonds européens mais également les ressources humaines avec des propositions de stages).

Pour ce 1er salon, l’approche se voulait concrète à l’image des 11 entreprises qui, au cours des job dating, ont proposé pas moins de 116 offres d’emplois aux usagers venus. Pôle emploi s’assurera du suivi de cette action.
Mais, il s’agissait également lors de cette manifestation de mettre en avant le potentiel des filières professionnelles. Et c’est avec fierté, que les jeunes inscrits dans ces formations (CFA, cursus professionnel de Balata, Matiti…) ont fait la démonstration de leurs connaissances et de leurs réalisations.

La réussite de ces journées a reposé sur une belle synergie et une volonté manifeste des différents acteurs présents de répondre aux enjeux d’insertion du territoire. Un investissement que le 10ème Vice-Président a tenu à saluer, remerciant chaleureusement les partenaires et les équipes de la CTG, tout particulièrement la direction de l’insertion et de la cohésion, pilote de ce projet. « Ce salon était une étape importante dans la stratégie de la CTG ; les acteurs ont pu se rencontrer au bénéfice d’une meilleure transversalité à venir dans les actions en faveur de l’insertion des Guyanais. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X