Cérémonie d’investiture d’Antonios Darjani, nouveau consul du Liban à Cayenne

Ce vendredi 06 mars 2020, Rodolphe Alexandre, président de la Collectivité Territoriale de Guyane, recevait Antonios Darjani, nouveau consul honoraire du Liban à Cayenne, dans le cadre de sa nomination et de la cérémonie d’investiture organisée à cet effet, accompagné pour l’occasion de son Excellence, Rami Adwan, Ambassadeur du Liban en France, en présence d’Antoine Karam, sénateur de Guyane, et de Marc Del Grande, préfet de la Guyane.

 

L’Ambassadeur du Liban en France et le consul honoraire du Liban à Cayenne se sont entretenus avec le président de la CTG afin d’échanger sur la Guyane, ses particularités, territoire géostratégique, seul port spatial européen, dotée de ressources naturelles exceptionnelles, avant la cérémonie de présentation du consul devant le corps consulaire et la communauté libanaise de Guyane.

Le président de la Collectivité Territoriale de Guyane a ouvert la cérémonie en saluant la communauté libanaise présente pour cet évènement, l’ouverture d’un consulat du Liban sur le territoire guyanais, territoire dont il a rappelé la richesse, qui a conduit cette nation arc en ciel, de tolérance, un des rares endroits où l’on ne parle pas de l’autre comme de l’étranger.

Il a rappelé que la plupart des personnes originaires du Liban et venues s’installer en Guyane ont créé une culture entreprenariale, souvent dans le commerce, l’import-export, qu’il s’agit d’une immigration réussie, et s’est dit chanceux d’assister à cette nomination en présence de l’une des communautés représentatives de Guyane, réunie pour célébrer cet évènement.

En fin de discours, il a souhaité une belle réussite au nouveau consul, et que le drapeau du Liban continue de flotter longtemps en Guyane.

La fille d’Antonios Darjani a prononcé un discours plein de fierté adressé à son père, puis une vidéo de la mère du consul exprimant à son tour sa fierté a été diffusée.

Le sénateur est revenu sur l’historique d’une immigration réussie, de l’empire Ottoman au parcours de la communauté libanaise en Guyane.

Le préfet a quant à lui précisé le trait d’union d’une longue histoire commune, les apports de cette immigration positifs, et l’importance de continuer à faire vivre cette histoire et ces traditions.

L’ambassadeur a précisé qu’il existe de nombreux points communs entre le Liban et la Guyane, notamment la générosité. Il s’est dit heureux, en mars 2020, 100 ans après la naissance du Liban, de se retrouver à célébrer ce pourquoi le Liban a été créé.

Enfin, il a salué la présence des représentants des cultes présents, et la nation plurielle qui vient s’enrichir d’un nouveau port d’attache qu’est Cayenne.

Il a remercié la Guyane pour l’accueil accordé aux libanais et a annoncé qu’il reviendra.

À l’issue des allocutions, la médaille officialisant ses nouvelles fonctions et responsabilités, a été remise au consul des mains de l’ambassadeur. La remise de l’exequatur a été faite par Marc Del Grande, Préfet de la Guyane, puis la médaille de la Collectivité Territoriale de Guyane a été remise à l’ambassadeur par Rodolphe Alexandre.

 

Le consul tout juste nommé a exprimé toute sa gratitude au président de la CTG pour l’organisation de cet événement. Il s’est dit fier de représenter la communauté libanaise, associée au développent économique et social de la Guyane, terre d’hospitalité où  il mesure la chance d’exercer en tant que consul honoraire.

 

La soirée s’est poursuivie par un cocktail aux saveurs libanaises.

velit, id Donec risus. vel, diam porta.
X