Blocage de l’Hôtel Territorial : Réaction du Président de la CTG

Blocage de l’Hôtel Territorial : Réaction du Président de la CTG

Ce matin, un collectif d’une petite dizaine de personnes a bloqué les accès de l’Hôtel Territorial afin de manifester leur mécontentement face à la montée des phénomènes de violence sur le territoire. Une action totalement inappropriée pour le Président de la CTG, Rodolphe Alexandre, qui a tenu à réagir.

« Lorsque l’infamie, l’irresponsabilité et la manipulation frappent la Collectivité majeure de la guyane, en ce jour qui ne devrait être qu’un jour de recueillement de tous les Guyanais, c’est une nouvelle fois dresser les Guyanais contre les Guyanais et établir un semblant de rapport de force qui ne sert qu’à décrédibiliser la Guyane et les revendications de sa population, initialement pourtant légitimes.

La sécurité des citoyens est une affaire régalienne. Les collectivités, dont la CTG, apportent fondamentalement un accompagnement en matière économique, en matière sociale et en matière de formation et d’éducation.

Nous y pourvoyons. Nous avons par exemple mis en place un dispositif pour rattraper le retard de la mission locale (dont nous annoncerons les détails prochainement), nous avons aussi mis en place un dispositif avec l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance) pour les enfants qui sont dans l’errance et la délinquance suite au constat dressé à notre arrivée à la tête de la CTG (150 enfants livrés à eux mêmes).

Stop à la démagogie ! Stop à la manipulation ! Les élections législatives auront lieu dans un peu plus de 6 mois : ceux et celles qui utilisent des drames comme la disparition de M. Clet à des fins personnelles et sans faire savoir pour qui ils le font, doivent maintenant avoir le courage de le dire franchement et de cesser de bloquer ceux qui veulent faire avancer la Guyane. »

Rodolphe Alexandre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *