Arbitrage favorable pour l’Université de Guyane

Suite à la motion signée par l’ensemble des conseillers de la Collectivité Territoriale de Guyane, indiquant clairement leur refus que soit mis à la charge de l’Université de Guyane le demi million d’euros relevant de la mauvaise gestion par l’ancienne Université des Antilles et de la Guyane (UAG) du laboratoire CEREGMIA, le Président de la Collectivité Territoriale, Rodolphe Alexandre, se félicite de l’arbitrage rendu par le gouvernement en faveur de l’Université de Guyane.

Cet arbitrage favorable permettra à la toute nouvelle UG de poursuivre sereinement sa première année budgétaire indépendante et autonome, sans être handicapée par des charges qui ne la concernent en rien sur le plan juridique ou comptable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *