[Appel à Projets Documentaires et Courts métrages] La Collectivité Territoriale de Guyane et CANAL + Antilles Guyane s’unissent dans l’objectif de soutenir la production guyanaise

APPEL À PROJETS DOCUMENTAIRES ET COURTS METRAGES

 La date limite de réception des projets est le 1 er mars 2023

 

CANAL + ANTILLES GUYANE et La Collectivité Territoriale de Guyane s’unissent dans l’objectif de soutenir la production régionale guyanaise

CANAL + ANTILLES GUYANE et la CTG lancent un appel à projet de courts métrages d’une durée de 26 ou de documentaires de 52’ destiné à soutenir et accompagner une société de production établie en Guyane.

Le projet lauréat fera l’objet d’un contrat de préachat de droits par CANAL + ANTILLES GUYANE et bénéficiera d’une visibilité et d’un accompagnement de la part de la CTG. Cet appel à projet s’inscrit dans le cadre volontariste des deux acteurs de promouvoir la création originale guyanaise

CANAL + ANTILLES GUYANE s’engage également à programmer I’œuvre lauréate sur sa chaîne prémium CANAL+

Cette diffusion fera aussi l’objet d’une programmation de multidiffusion sur la chaîne CANAL

+ diffusée en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane et en Haïti.

Les œuvres seront également accessibles pendant 18 mois sur la plateforme replay APP TOUT CANAL+ (MY CANAL): accessibles à tous les abonnés d’outremer mais aussi à tous les abonnés CANAL+ France via la chaîne digitale CANAL+ OUTREMER le canal dédié aux productions locales sur l’APP TOUT CANAL+

Critères d’éligibilité :

Sont éligibles pour ce fonds les projets de courts métrages de fiction et les documentaires. Seules les sociétés de production dont le siège social est situé en Guyane et qui justifient d’une activité significative sur le territoire pendant I’année peuvent déposer un dossier.

En cas de projets en coproduction avec des sociétés situées ailleurs qu’en Guyane, la société dont le siège est en Guyane doit détenir au moins 30% de part de coproduction sur le projet. Les projets seront ensuite retenus selon les critères suivants :

  • Un thème libre
  • La qualité artistique du projet
  • L’implication des ressources locales sur le projet
  • Les références et garantie (auteurs, réalisateurs, sociétés de production, partenaires financiers)
  • La présentation (physique) du projet
  • Le temps d’écriture de développement ou de production dans la région doit comporter une part significative prise en compte dans l’évolution du financement
  • Le recrutement de techniciens, prestataires … est pris en compte dans l’étude du financement

Composition du dossier :

Dossier administratif :

  • Le Relevé d’ldentité  Bancaire  original  (RIB  de  chéquier  ou  impression  certifiée

conforme par une agence bancaire) de l’entreprise de production

  • Un extrait K-bis original / statuts et copie de la publication au J.O
  • L’accord de l’auteur de l’œuvre de référence et/ou des ayants droit (contrat de cession des droits ou option), si le projet est adapté d’une œuvre préexistante ;
  • Toute pièce justifiant l’obtention de l’aide ou des aides préalables rendant éligible la demande ainsi que toute pièce justificative des autres financements publics et/ou privés
  • Tout contrat de coproduction conclu avec une autre entreprise française ou étrangère
  • Les contrats de prestation ainsi que Ieurs annexes et tout avenant éventuel ;
  • Les contrats avec les auteurs ainsi que le contrat avec le réalisateur technicien en cas de travaux de repérages ;
  • Le cas échéant, les contrats de développement de diffuseurs et leurs annexes ou, à défaut, les lettres d’engagements chiffrées précisant la nature des apports

Dossier artistique et technique :

  • Un pitch de 3 à 5 lignes
  • Un synopsis développé ou traitement
  • Une note d’intention de (s) (I’) auteur (s) et/ou réalisateur (s) et de réalisation (le cas échéant)
  • Pour les projets d’animation, la note doit préciser le parti pris artistique lié à la narration et à l’élaboration graphique du projet
  • Pour les nouveaux médias médias, la note doit préciser les choix artistiques et les enjeux créatifs spécifiques au (x) support (s) choisi (i)
  • Une note de production
  • Un scénario
  • Tout élément artistique nécessaire au genre du projet
  • Un devis et un plan de financement de production résumés mentionnant les différentes aides déjà obtenues pour ce projet et leur pourcentage sur le financement global
  • Le curriculum vitae détaillé de (s) (I’) auteur (s) et/ou réalisateur (s)
  • Une brève présentation de la société
  • Idéalement un ou des lien (s) Viméo ou équivalent avec Ie (s) code (s) d’accès d’œuvre(s) précédente (s)
  • Tout élément artistique complémentaire jugé pertinent

Montant de l’aide attribuée :

Le plafond d’intervention cofinancé à minima à parts égales par CANAL+ Antilles-Guyane et la Collectivité Territoriale de Guyane se décompose ainsi :

Une aide à la production

Court métrage de 26’ : 30.000 euros

Documentaire de S2 ‘ : 60. 000 euros

 

L’attribution de l’aide :

La subvention est attribuée à l’entreprise de production déléguée basé’e en Guyane, c’est-à- dire à l’entreprise qui prend l’initiative et la responsabilité financière, technique et artistique de la réalisation du film et en garantit la bonne fin.

En cas de pré achat, elle est attribuée à l’entreprise de production basée en Guyane qui détient plus de 30% de part de coproduction sur I’œuvre.

La subvention peut se cumuler avec d’autres aides de la CTG, dans la limite des taux d’aides en vigueur.

La Collectivité territoriale     organisera en avant-première une diffusion de l’œuvre cinématographique.

Quand déposer son dossier ?

Les dossiers sont instruits par un comité de sélection composé de personnels de CANAL + ANTILLES GUYANE et de personnalités qualifiées et de représentants de la CTG.

Les dossiers sont réceptionnés plusieurs semaines ( 4 ) avant la tenue du comité de sélection et envoyés aux membres du comité .

Il est prévu une unique séance du comité de sélection par an Date limite de dépôt des dossiers de la session : 1ᵉ’ Mars2023

A qui s’adresser ?

Les dossiers de demande sont à envoyer dans les délais impartis (calendrier de dépôt) en 4 exemplaires (obligatoire).

-1 version reliée

-1 version non reliée qui sera photocopiée et envoyée aux membres du comité de sélection.

Consulter l’Appel à projets cinématographiques ICI