3e Assemblée du Conseil Consultatif des Populations Amérindiennes et Bushinengue (CCPAB)

Rencontre dans une ambiance studieuse et solennelle avec un point essentiel à l’ordre du jour : la présentation du rapport de la mission parlementaire portant sur la question des suicides des jeunes amérindiens en Guyane Française, rapport établi par Aline Archimbaud, Sénatrice de Seine-Saint-Denis, et Marie-Anne Chapdeleine, Députée d’Ille-et-Vilaine, émet des
préconisations et avance 37 propositions.

Je reconnais un travail de 5 ans mené pour la prise en compte des spécificités, mais j’estime que le recensement des besoins est incomplet, et qu’il demeure certaines insuffisances (transport par exemple), pour lesquelles il faudra œuvrer en partenariat avec les parlementaires et l’État.

Il faut aussi que nos organisations locales travaillent en parfaite harmonie, et revoir la composition et l’évolution du Conseil consultatif suite à la mise en place de la Collectivité Territoriale de Guyane.

Le CCPAB s’est tenu en présence du Préfet, Martin Jaeger, du Sous-Préfet en charge des communes de l’intérieur, Éric Infante, de la 1ère Vice-Présidente de la CTG, Hélène Sirder, du Sénateur Antoine Karam, du Président du Parc Amazonien, du Maire de Camopi, des représentants de la Fédération des Organisations Autochtones de Guyane et de l’Organisation des Nations Autochtones de Guyane, de chefs coutumiers et de membres d’associations culturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X