[Accompagnement de l’État ] 30 millions d’euros attribués à la CTG

Ce lundi 27 septembre 2021, la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) et l’Etat signaient un accord intermédiaire. Que prévoit cet accord signé par Gabriel Serville, président de la Collectivité de Guyane, et Sébastien  Lecornu, ministre des Outremer ?

Un nouveau financement attribué à la Collectivité Territoriale de Guyane

30 millions d’euros, c’est le montant de l’enveloppe dédiée à la Collectivité territoriale et répartie comme suit :

  • 20 millions d’euros pour permettre à la CTG d’augmenter sa capacité d’autofinancement et ainsi, d’avoir une marge de manœuvre pour  abonder le  financement de son programme pluriannuel d’investissement;
  • 10 millions d’euros dédiés à rééquilibrer ses comptes et apurer le passif.

Cet accompagnement financier a vocation à être reconduit dès l’année prochaine. Une première estimation, d’ores et déjà inscrite dans le projet de lois de finances qui sera soumis aux parlementaires, l’établit à 20 millions d’euros. Cette somme  pourrait être augmentée selon les besoins.

Autre annonce faite par le ministre : la mise en place d’un groupe de travail avec l’INSEE, les services de l’Etat et les collectivités locales, sur les méthodologies de calcul de la population de Guyane.

Les dotations allouées aux collectivités étant basées sur le nombre d’habitants, il est crucial, a insisté Gabriel Serville, que la Collectivité territoriale et les municipalités, aient les moyens d’exercer leurs compétences en adéquation avec le nombre réel d’habitants de la Guyane.

« Je considère que c’est une justice qui est rendue à la CTG mais  aussi à la Guyane de manière générale car cela fait très longtemps que nous ne cessions d’affirmer que la Guyane était lésée par rapport aux dotations qu’elle percevait. Je considère que le gouvernement l’a parfaitement entendu et qu’il faut aujourd’hui cet effort d’accompagnement en plus de ce qui avait été arrêté dans le plan d’urgence de la Guyane. On ne peut que s’en réjouir !”, a déclaré le président de la CTG.

Enfin, une augmentation de la Dotation Globale de Fonctionnement pour toutes les collectivités de Guyane dès l’année prochaine a été annoncée. Une  augmentation de 7 M d’euros qui seront répartis sur les critères habituels entre les différentes communes.

Cette signature officielle se déroulait en présence de Thierry Queffelec, Préfet de la Région Guyane, des parlementaires Marie-Laure Phinéra-Horth, Georges Patient et Lénaïck Adam, et de plusieurs maires de Guyane.

tristique leo Praesent quis, risus. sem, nec quis sit porta. ipsum commodo
X