1ère édition du semi-marathon France-Brésil

Le 2 décembre prochain, aura lieu la 1ère édition du semi-marathon France-Brésil, organisée par les autorités Oiapoquoises en partenariat avec l’association Coq Roche de Saint-Georges de l’Oyapock.

A cet effet, une conférence de presse était donnée ce mercredi 22 novembre 2017 à l’hôtel territorial en présence notamment du 4ème Vice-président de la CTG, Jean-Claude Labrador, du capitaine Inacio Monteiro Maciel, représentant de l’Etat d’Amapá, du commissaire de la police civile de l’Oyapock, Charles Correa, du chef de centre de coopération policière de Saint-Georges et des représentants services de l’Etat.

Cette 1ère édition a pour objectif de favoriser  l’entente ainsi que la coopération franco-brésilienne avec l’appui du gouvernement de Macapa et les organismes publics d’Oiapoque.

Il s’agit d’une compétition regroupant trois courses, deux d’entre elles auront lieu le matin, et l’une l’après-midi.

Ainsi le coup d’envoi sera donné aux aurores pour le semi-marathon de 21 km au départ d’Oiapoque. Depuis le pont binational, les participants rejoindront le giratoire à l’entrée de Saint-Georges avant d’effectuer un demi-tour et regagneront le pont pour une arrivée à Oiapoque.

La seconde course longue de 7 km consistera en un aller-retour toujours sur le même parcours  en partant du pont en direction du rond-point à l’entrée de Saint-Georges avec une arrivée prévue au dessus du fleuve.

Enfin, l’après-midi, les enfants de 5 à 13 ans s’élanceront eux aussi sur le bitume sur des distances très courtes, entre 80 et 150 mètres. La course rassemblera 100 enfants répartis de manière égale pour le Brésil et la Guyane.

Près de 1000 participants au total pourront prendre place sur la ligne de départ. A ce jour une centaine d’inscriptions sont enregistrées du côté français contre 450 du côté brésilien.

Fort de sa politique de coopération sportive et culturelle, c’est tout naturellement que la Collectivité Territoriale de Guyane s’est associée à cette manifestation transfrontalière avec la volonté d’un rapprochement des populations qui marquera une coopération historique via le sport mais aussi l’action sociale et les forces de sécurités.

Au-delà des courses, aura lieu une foire Franco-Brésilienne sur la rive de l’Oiapoque. Dans ce cadre, seront organisées différentes actions sociales par les organismes publics des deux rives. Ainsi, la population locale bénéficiera d’un certain nombre d’actions de soins gratuits notamment de prise de tension artérielle ou encore de glycémie.

Des stands de prévention de la sécurité routière avec distribution des gilets fluorescents et diverses animations, spectacles seront également proposés jusqu’à 18h.

La campagne d’inscription des coureurs Guyanais se poursuit jusqu’au 27 novembre 2017 dans les locaux du service territorial des sports, du lundi au vendredi de 10h30 à 13h30.

Pour info, une récompense de 4000 réals soit environ 1000€ sera offerte au vainqueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *