Rencontre avec les Familles Hébergeantes : le projet de réforme du dispositif présenté à la CTG

La Collectivité Territoriale de Guyane organisait ce vendredi 22 juin, une réunion d’information à destination des acteurs du « Réseau de Familles hébergeantes », en présence du Président Rodolphe Alexandre et des ses 7ème et 9ème Vice-Présidents, respectivement Audrey Marie, déléguée à la Jeunesse et à la Petite enfance et Claude Plénet, délégué à l’Éducation.
 

Cette rencontre avait pour objectif de faire un point général sur le dispositif « familles hébergeantes » et d’en présenter la nouvelle réforme prévue pour la rentrée 2018.

Ce dispositif bénéficie à pas moins de 300 élèves du second degré avec une prise en charge correspondant à un budget annuel de 900 000 euros, assumé par la CTG.

Aujourd’hui, la CTG entend réformer ce dispositif qui est actuellement, uniquement géré par le personnel administratif.
S’agissant de cette révision, la collectivité a pour volonté de renforcer l’accompagnement des familles en association avec les travailleurs sociaux de la direction de l’action sociale de proximité de la CTG, pour optimiser les modalités d’accueil des élèves, avec pour objectif celui de permettre la continuité de leur scolarité dans des conditions favorables.

Ainsi, la révision portera sur :

• Les modalités de sélection des familles « hébergeantes » avec des entretiens (dont un à domicile) menés par une assistante sociale habilitée et une visite de l’habitation pour procéder à la vérification des conditions d’accueil.

• l’instauration d’une commission d’affectation des élèves, composée de travailleurs sociaux et de la direction de l’éducation (DEES), dont le rôle sera de s’assurer de la compatibilité du profil de l’élève avec celui de la Famille hébergeante.

• le suivi des élèves, la médiation, la gestion de crise : des éducateurs spécialisés assureront des visites régulières dans les familles hébergeantes afin de faire de la prévention et d’assurer un suivi des relations enfant-famille hébergeante. Ils interviendront également lors de crises ou de conflits.

• la formation des familles hébergeantes: proposition d’un volet formation-informations qui leur sera destiné (les attentes de la CTG, les comportements des adolescents, les conduites à risque, la détection des addictions …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X