Régularisation du règlement des indemnités des familles « hébergeantes » — Position de la CTG

 

Le dispositif « Familles hébergeantes » de la Collectivité Territoriale de Guyane accusait depuis moins d’un trimestre, d’un certain retard de paiement des indemnités de ses acteurs. Interpellé, le Président de la CTG Rodolphe Alexandre a mobilisé ses équipes afin que soit identifiée très rapidement, l’origine de la difficulté observée. Conformément à ses engagements, la CTG a régularisé les règlements dus d’avril et de mai 2018. Le virement a été effectué aujourd’hui, ce mercredi 23 mai 2018.

Pour rappel, la CTG a la compétence pour piloter et animer l’hébergement scolaire sur territoire, avec un enjeu essentiel : celui de favoriser l’accessibilité de l’enseignement à tous les jeunes de Guyane, dans un cadre contraint par des particularismes l’on ne présente plus.

Le dispositif « familles hébergeantes » a été créé en 2005, suite à la fermeture pour travaux de l’internat du lycée Melkior-Garré. La décision politique prise par le Conseil Régional de l’époque a permis d’apporter une alternative rapide au besoin d’hébergement.

Ainsi, a été créé un dispositif initialement provisoire à destination des élèves originaires des communes éloignées, devant poursuivre leur scolarité dans les lycées du littoral (île de Cayenne et Kourou) et dans les classes de CAP de St-Georges et Maripasoula.

Aujourd’hui maintenu, il comptabilise 137 familles hébergeantes réparties dans l’Île de Cayenne, à Kourou, Maripasoula et Saint-Georges de l’Oyapock, au bénéfice de pas moins de 300 élèves du second degré. Leur prise en charge correspond à un budget annuel de 900 000 euros assumé par la CTG, représentant depuis 2015, une dépense de plus de 5,5 millions d’euros.

Politique complémentaire à l’internat, cette activité a connu une conjoncture complexe ce dernier trimestre, tout en continuant d’assurer sa mission de service public, grâce au maintien du dialogue avec les familles herbégeantes. Le virement des indemnités d’avril et de mai 2018 a été effectué ce jour, par la Collectivité Territoriale de Guyane, avec une effectivité auprès des familles prévue dans moins d’une semaine.

Ainsi, en cette fin d’année scolaire, le Président Rodolphe Alexandre tient à rassurer les parents des jeunes bénéficiaires et les familles hébergeantes : tout a été mis en œuvre pour que soit maintenu le dispositif. Prochainement, une rencontre avec ses acteurs sera programmée afin de faire le point sur l’avancement du projet de restructuration prévoyant notamment une organisation en réseau des familles hébergeantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X