La protection des tortues marines : un simple geste à adopter !

La protection des tortues marines : des gestes simples à adopter !

Les plages de Guyane comptent parmi les plus importants sites de pontes pour les tortues marines. Trois espèces y nidifient régulièrement : la tortue luth, la tortue olivâtre et la tortue verte. Fortement menacées, ces dernières font l’objet de programmes d’études et de conservation depuis de nombreuses années. En effet, un Plan de Restauration des Tortues Marines en Guyane (PRTM) a été mis en place en 2007 pour une durée de 5 ans dont le but était la conservation de ces trois espèces.

Dans un souci de continuité des efforts sur la préservation de ces tortues, un Plan National d’Action en faveur des Tortues Marines (PNA TM 2014-2023) a été élaboré. L’objectif est toujours l’amélioration de leur état de conservation qui se décline en 5 points spécifiques :
1/ La réduction des menaces
2/ l’amélioration des connaissances au service de la conservation
3/ Impulser une coopération transfrontalière
4/ L’éducation à l’environnement
5/ La valorisation socio-économique

La saison de pontes des tortues marines débute à l’est et au centre de la Guyane (plages de sable de l’île de Cayenne et Kourou). Dans le cadre de la fiche action 7 du PNA en faveur des tortues marines visant à réduire les interactions des tortues marines avec les filets maillants côtiers utilisés en pêche de plaisance en période de ponte, plusieurs attitudes sont à adopter en fonction des différentes situations en lien avec cette problématique. Un document a été réalisé à ce sujet (cf. flyer).

Des efforts collectifs d’éducation des mentalités en période de ponte des tortues qui s’inscrivent pleinement dans la stratégie de protection et de valorisation de la biodiversité du pays.

Le document réalisé dans le cadre du Plan de Conservation des Tortues Marines 2014-2013, présente les différentes attitudes à adopter
pulvinar Sed Lorem justo Donec tristique felis lectus
X