Prix Carbet des Lycéens 2017-2018 à L’ENCRE

Ce jeudi 1er février 2018 s’est tenue dans la matinée, la rencontre de 220  lycéens des 8 lycées participants au Prix Carbet des Lycéens 2017 sous le contrôle de la coordonnatrice pédagogique, Perrine Chambaud professeur-documentaliste au lycée Léon Gontan Damas et de divers animateurs 2018 afin d’échanger et exprimer leurs points de vue sur ces œuvres dans la salle de spectacle de l’ENCRE à Cayenne.  Il s’agit d’élèves du lycée Gaston Monnerville de Kourou, Léon-Gontran Damas et Lama-Prévot de Rémire-Montjoly, Bertène Juminer et Lumina Sophie de St-Laurent du Maroni, Léopold Elfort de Mana, Melkior et Garré et Félix Eboué de Cayenne.

Pour lancer le débat, la vice-présidente de la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) déléguée à Culture, au Patrimoine et aux Identités, Rolande Chalco-Lefay est intervenue pour féliciter tous les participants de cette 18ème édition du Prix Carbet des Lycéens. « Ce travail critique et de débat d’idées autour de la littérature est non seulement important dans la poursuite de vos études mais aussi dans votre parcours de vie », souligne-t-elle. La CTG et mon équipe du pôle Culture suit cette opération avec un grand intérêt. Je vous encourage donc à continuer à lire avec toujours autant de motivation », ajoute l’élue en présence du Directeur des Affaires Culturelles de la Guyane, Guy San Juan, de la représentant de l’Association Promolives Guyane et de nombreux invités. Objectif : Echanger et exprimer son point de vue sur ces différents supports en vue d’influer et de faciliter

Après de longues discussions et échanges avec le public scolaire sur les 6 ouvrages en lice pour ce Prix Carbet des Lycéens, à savoir,  « Le fabuleux et triste destin d’Ivan et d’Ivana » de Maryse Condé,  de « L’enfant et le Quimboiseur » de Véronique Lordinot, de  « Frères migrants » de Patrick Chamoiseau, «de La sérénade à Poinsettia » de Gerty Dambury, de « Rapatriés » de Néhémy Pierre-Dahomey et de « Avant que les ombres s’effacent » de Louis-Philippe Dalembert », 3 d’entre eux doivent concourir à cette grande finale Antilles-Guyane prévue du 3 au 5 mars prochain en Guadeloupe. Il s’agit du livre « Le fabuleux et triste destin d’Ivan et Ivana » de Maryse Condé, de «  L’enfant et le Quimboiseur » de Véronique Lordinot et de «  Rapatriés » de Néhémy Pierre-Dahomey.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X