Préparation de la rentrée scolaire 2017-2018

Ce jeudi 12 mai 2017, le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG), Rodolphe Alexandre, les 8ème et 12ème  Vice-présidents respectivement Jean-Pierre Roumillac et Claude Plénet ainsi que les collaborateurs de la CTG, participaient à une réunion de travail avec le recteur de l’académie de la Guyane, Alain Ayong Le Kama et ses services en vue de la préparation de la rentrée scolaire 2017.

Une hausse de 3% des effectifs dans les collèges et 2% dans les lycées est annoncée portant ainsi leurs nombres à 19,863 collégiens et 13,417 lycéens pour la prochaine rentrée des classes.

L’appel à projet 2017 dans le cadre du plan numérique a également fait l’objet d’une discussion.

Il s’agit d’un plan national avec des appels à projet auxquels les collèges doivent candidater afin d’obtenir des subventions en terme d’équipements et d’infrastructures numériques. Ce plan numérique pour l’éducation a pour but de permettre aux enseignants et aux élèves de profiter de toutes les opportunités offertes par  le numérique.

Enfin, les points du plan d’urgence relatifs à l’éducation ont été abordés durant cette réunion, notamment les constructions scolaires. S’agissant de celles-ci, sont à programmer, des lycées à Saint-Laurent, Macouria, Maripasoula, Saint-Georges et Matoury.

Concernant les collèges, quatre autres établissements devraient sortir de terre à Saint-Georges, Macouria, Saint-Laurent et Cayenne.

Des tableaux sont en cours de finalisations pour la réhabilitation des bâtiments existants et la location de bungalows quand cela est nécessaire, afin de pallier à la croissance des effectifs et au manque de place dans les établissements.

En effet, la CTG et le rectorat travaillent à pied d’œuvre pour la scolarisation des élèves non -francophones. À ce jour, 314 jeunes sont concernés par le dispositif UPEAA pour la rentrée 2017. Il s’agit de l’Unité Pédagogique d’Enseignement pour Allophones nouvellement Arrivés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *