La future Maison territoriale des solidarités et de la Santé en bonne voie

Dans le cadre de sa Programmation Pluriannuelle d’Investissement et de son plan d’action territorial, la Collectivité territoriale de Guyane (CTG) poursuit son programme de réhabilitation et de reconstruction des différents centres de PMI (16 millions d’euros mobilisés au total).

 

À cet effet, a eu lieu ce vendredi 19 juillet 2019, la visite du chantier de la construction de la future Maison des Solidarités de la Santé, situé à Rémire-Montjoly, en présence de la 5e Vice-présidente de la CTG, Catherine Léo, du Directeur général adjoint du pôle Prévention Solidarité Santé de la CTG, Patrice Richard, des équipes techniques et de certains membres de l’actuelle équipe de la PMI située non loin de là.

Un édifice qui devrait sortir de terre en octobre pour un coût total de 2,4M d’euros, financé à hauteur de 20% par la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) et de 80% par le Fonds européen de développement régional (FEDER).

Il s’agira pour le personnel en place à l’actuelle PMI de Rémire-Montjoly d’intégrer une nouvelle structure qui prendra donc la forme d’une « Maison Territoriale des Solidarités et de la Santé », puisqu’elle y abritera trois entités, la Protection Maternelle et Infantile, le Service Social Territorial et la Direction de l’Insertion et de la Cohésion Sociale (DICS).

Des services complémentaires qui permettront d’optimiser les espaces mais également de favoriser une meilleure cohésion entre les personnels.

L’élue déléguée à l’action sanitaire et médico-sociale s’est dite ravie de constater l’avancement des travaux, compte tenu de l’état d’exiguïté de l’actuel centre datant de 1970, ne pouvant pas être agrandi et ne répondant plus aux normes de sécurité.

Cette structure flambant neuve construite en tenant compte de l’environnement permettra de fournir un accueil et une offre de soins de qualité en toute sécurité aux usagers de Rémire-Montjoly et plus largement de la Guyane.

Une autre visite était programmée ensuite : celle de l’actuelle PMI de Rémire-Montjoly.
nec id tristique Aenean ultricies massa
X