La CTG s’engage dans le dispositif « France Tourisme Ingénierie » pour accompagner davantage le tourisme en Guyane

Consciente des enjeux que représentent le développement et la structuration de la filière touristique guyanaise, de la nécessité de maintenir les actions visant à valoriser les potentialités de la destination Guyane mais également d’accompagner l’émergence de projets structurants régionaux innovants, la Collectivité Territoriale de Guyane s’engage aux côtés de l’Agence de Développement touristique de la France, Atout France, des services de l’État et de la Banque des Territoires , dans le dispositif « France Tourisme ingénierie ».

Un partenariat entériné ce lundi 1er juillet 2019, qui permet à la collectivité d’accéder à cet outil national visant à accompagner les territoires, en œuvrant en faveur d’une accélération de leurs investissements touristiques innovants. Une collaboration que la CTG entend bien utiliser comme un véritable levier pour le développement de la filière, en identifiant les projets structurants régionaux, susceptibles de bénéficier de cet accompagnement renforcé, mais également en structurant conjointement les processus de montage de projets.

Par ailleurs, autre volonté importante de la CTG : la fluidification de ces processus, grâce, notamment, à l’action d’un comité de pilotage, co-présidé par le Préfet de Guyane et la Collectivité Territoriale de Guyane.
A ce jour, trois projets (dont les représentants étaient présents ce jour), qui bénéficieront de cet accompagnement de France Tourisme Ingénieurie sont d’ores et déjà connus.

-KWATA PARK : exploitation d’un parc acrobatique en hauteur, à Saint-Laurent du Maroni, à côté de la crique Margot.

– DECOMPLEX’PARK MATOURY : complexe de loisir familial, sur 2 hectares à Matoury (restauration, produits locaux, parc aménagé, évènementiel, divertissement)

– LA ROUTE DE L’OR/Office de Tourisme Intercommunal des Savanes : route/circuit touristique autour de l’or. Création d’un musée de l’or à Sinnamary, activités d’orpaillage artisanal à Saint-Élie, visite des mines d’orpaillage en exploitation à Saint-Élie, création d’un parcours de vestiges d ‘anciens sites d’orpaillages à Saint-Élie, visite de bijouteries à Sinnamary et Kourou.

La CTG formule le vœu que d’autres projets innovants puissent rapidement émerger grâce à ce dispositif d’accompagnement renforcé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

velit, mattis ut tristique elit. pulvinar venenatis dolor in justo
X