La Guyane présidente de la CPRUP

La Guyane présidente de la CPRUP

Le vendredi 23 septembre 2016, à Madère, le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre, succèdera au Président du Gouvernement régional de Madère, Miguel Albuquerque, à la présidence de la Conférence des Régions Ultra-Périphériques (CPRUP)[1].

Lors de cette conférence qui se tiendra du 22 au 23 septembre dans la capitale Funchal, Rodolphe Alexandre débattra avec l’ensemble de ses homologues Présidents des sujets relatifs au statut de région ultrapériphérique de l’Union européenne notamment le soutien à la filière pêche, les aides d’état ou encore les questions liées à l’accessibilité de ces territoires. Ce sera aussi l’occasion lors de sa prise de fonction en qualité de Président de la CPRUP, de présenter les grandes orientations politiques de son année de mandature.

Lors de cet évènement, le Président de la CTG avec ses homologues échangera avec des représentants des instances européennes, comme la commissaire à la politique régionale et urbaine, Corina Crețu mais également avec les trois États Membres (France, Espagne, Portugal) ayant des régions ultrapériphériques. Il les sensibilisera aux enjeux de la Guyane, à ses spécificités et à ses attentes, comme il l’avait déjà fait en avril dernier auprès du Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Le 22 septembre, les neuf Présidents des RUP signeront une déclaration finale de nature politique sur les sujets primordiaux pour ces territoires éloignés de l’Europe continentale.

[1] Nota : pour rappel, depuis le 28 avril 2016, Rodolphe Alexandre est président de l’ARUP (association des régions ultrapériphériques françaises) qui regroupent les 6 territoires français reconnu par l’article 349 du Traité de Fonctionnement de l’UE (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Mayotte, La Réunion, Saint-Martin)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *