Evolution de l’IFSI de Guyane = un premier COPIL avec des avancées concrètes

Ce vendredi 3 août 2018, avait lieu le 1er Comité de pilotage de suivi du plan d’amélioration des conditions d’accueil et d’enseignement de l’Institut de Formation aux Soins Infirmiers. Il a réuni les acteurs de cet établissement : Agnès DROUHIN directrice du CHAR soit l’autorité de gestion, Alexandra VAL représentant l’ARS, les membres de l’équipe pédagogique et administrative de l’IFSI, les représentants des étudiants, ainsi qu’une délégation de la CTG, menée par la Vice-Présidente Catherine Léo déléguée à l’action sanitaire et médico-sociale. Il est également prévu que l’Université de Guyane soit représenté dans ce COPIL.

Ayant compétence sur la formation médico-sociale, la Collectivité Territoriale de Guyane œuvre à l’amélioration des conditions d’apprentissage, de réussite et de performance des futurs professionnels de santé. Raison pour laquelle, sur le dossier de l’IFSI, elle a tenu à ce que soit engagée une réforme de ce dispositif. Sous l’impulsion politique de la CTG, les acteurs se sont réunis en juillet dernier pour établir un plan d’actions. Un certain nombre de mesures ont été acté dont celle forte, à l’initiative de la CTG, de délocaliser les locaux du centre de formation.

La CTG a proposé la mise en place d’un comité de pilotage afin d’organiser le cadre collaboratif, d’assurer le suivi des mesures avec pour enjeux la rentrée 2018.

La rencontre du 03 août 2018 a été un point d’étape avec les acteurs pour faire état de l’avancement de ces décisions.
• La délocalisation du site de Cayenne = La CTG a lancé une démarche prospective qui a abouti au bout d’un mois à 9 propositions concrètes dont 4 particulièrement viables. En parallèle, elle a travaillé à l’élaboration d’un cahier des charges pour que les prochains locaux répondent aux besoins et aux normes de la formation des futurs professionnels de santé.
• Le recrutement d’un nouveau directeur pour l’IFSI = le CHAR a procédé à la publication du poste, des pistes sérieuses sont en cours.
• Le renforcement des ressources humaines pour l’antenne de Saint Laurent = 2 postes sont ouverts et un processus de mise à disposition de cadres de santé par le CHOG est à l’étude
• L’attribution de matériel pédagogique supplémentaire = une dotation complémentaire a été actée par l’ARS
• Le recrutement sélectif de formateurs externes = outre de nouvelles procédures, une convention ARS/CHAR sera très prochainement ratifiée pour des collaborateurs soient mis à disposition gracieusement pour certaines unités d’enseignement.
• Le processus d’universitarisation de l’IFSI qui doit répondre à la réforme gouvernementale avec une opérationnalité complète prévue pour la rentrée 2019 en sachant que les bacheliers de cette prochaine année scolaires pourront accéder à ce dispositif via Parcours SUP. Un comité pédagogique doit se réunir très prochainement pour travailler sur ce sujet, auquel sera associé la CTG. Une mission d’appui sera proposée également.

Sur ce dernier point, la Vice-Présidente Catherine Léo a tenu à appuyer de nouveau l’importance d’un développement d’un partenariat avec des IFSI hexagonaux pour accompagner l’équipe pédagogique guyanaise, ayant eu l’opportunité d’appréhender la vision de la direction de 2 IFSI, lors d’une mission en juin 2018.

Une prochaine rencontre de ce COPIL sera programmée. Particulièrement investie, la Collectivité Territoriale de Guyane restera mobilisée sur ce dossier, afin que tout soit mis en œuvre pour contribuer à l’amélioration de ce dispositif essentiel au système de santé local.

 

******************************************

 

Par la suite, le COPIL du suivi du plan d’amélioration de l’IFSI de Guyane est allé appréhender une des 9 options envisagées pour les prochains locaux de l’établissement : l’ancien emplacement de la CGSS, rue Dr Barrat à Cayenne. Assistait à cette visite, à l’initiative de la CTG, la Vice-Présidente Catherine Léo.

Une visite qui a révélé le potentiel de l’emplacement permettant une projection pour l’équipe pédagogique. Des nécessaires travaux seront à réaliser mais constituent une opportunité pour penser l’organisation du futur IFSI de manière architecturale.

Une solution de transition a également été évoquée par la CTG pour permettre à l’équipe de l’IFSI et les étudiants d’envisager plus sereinement la rentrée 2018. Ce point fera partie de l’ordre du jour de la prochaine rencontre où sera vue sa concrétisation.

La visite d’un autre local potentiel aura lieu avant la fin du mois et constitue le prochain rendez-vous du COPIL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X