Sapeurs-pompiers : cérémonie de passation de commandement du Sdis Guyane

Le colonel Frédéric Robert a officiellement pris le commandement du Service Départemental d’incendie et de secours de la Guyane (Sdis) ce vendredi 6 septembre 2019 lors d’une cérémonie organisée au Centre d’Incendie et de Secours de Cayenne.

Il aura sous ses ordres 254 sapeurs-pompiers professionnels et 793 volontaires. Un effectif qui sera augmenté de 64 soldats du feu l’année prochaine.

Il succède ainsi au colonel Félix Anténor-Habazac, qui a assuré la fonction pendant 5 années.

Une cérémonie empreinte d’émotions co-présidée par le Président de la Collectivité territoriale de Guyane (CTG), Rodolphe Alexandre, également président du Conseil d’administration du Sdis, et le nouveau Préfet de Guyane, Marc Del Grande.

Un moment solennel auquel de nombreuses personnalités ont assisté parmi lesquelles les parlementaires Lénaïck Adam et Gabriel Serville, le maire de la ville de Cayenne, Marie-Laure Phinéra-Horth, le 1er magistrat de Régina, Pierre Désert, certains membres du Conseil d’Administration du SDIS, et les représentants des communes de Sinnamary, Montjoly et de Macouria.

Et comme la tradition le veut, plusieurs discours ont été prononcés pour présenter et honorer les deux colonels, le sortant et le nouveau.

Cette passation de commandement a été l’occasion pour le Président de la CTG de rappeler le rôle essentiel des sapeurs-pompiers qui effectuent près de 17 000 interventions annuelles.

Une mission de secours à la personne sur un territoire vaste et complexe qui fait la particularité de la Guyane et qui nécessite un partenariat fort avec nos homologues du Brésil et du Suriname.

À ce titre, une délégation de « bombeiros » en provenance de Macapa était également présente.

Lors de son allocution, Rodolphe Alexandre est revenu aussi sur les nombreux chantiers en cours. Ce sont en effet 4,6M d’euros qui ont été investis par la Collectivité territoriale.

Ainsi, sous le commandement du colonel Habazac, 3 casernes ont été lancées, 4 chantiers sont en cours et 40 véhicules ont été livrés.

Le colonel Frédéric Robert récupère donc une institution en bonne santé avec des nouveaux enjeux qui l’attendent.

Parmi eux, la création d’une école de formation au métier de sapeur-pompier, un souhait émis par le Président Alexandre au bénéfice de la jeunesse guyanaise.

Enfin, dans le cadre du rebasage financier, le Président de la CTG a indiqué qu’il souhaitait débloquer une enveloppe de 3 millions d’euros afin de lancer une nouvelle commande pour les sapeurs pompiers de Guyane et in fine améliorer la sécurité de la population guyanaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

non at tristique pulvinar nec efficitur. libero ut
X