[Nouvelle Centrale du Larivot] Réunion du Comité Local de Concertation ce Mardi 15 Octobre 2019

Ce mardi 15 octobre 2019, le Comité Local de Concertation se réunissait au sujet du “Projet de Nouvelle Centrale du Larivot” à la Préfecture de Guyane. Ce projet, porté par EDF PEI, est soutenu par L’État et la Collectivité Territoriale de Guyane.

 

En début de réunion, le Secrétaire Général des Affaires Régionales à la Préfecture de Guyane, Philippe Loos, a donné la parole à la 1ère Vice-Présidente déléguée au Développement Durable et aux Mines et Énergie, Hélène Sirder, qui a rappelé le contexte de la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE) de mars 2017, outil stratégique de la politique énergétique du territoire.

Hélène Sirder a par la suite mis en exergue la position commune de L’État et de la Collectivité Territoriale de Guyane de développer ce projet et de passer à une phase de réalisation afin de sécuriser l’alimentation en électricité sur le territoire.

 

Ordre du jour du Comité Local de Concertation du mardi 15 octobre 2019 sur le “Projet de Nouvelle Centrale du Larivot” :

– L’avancement du projet
– L’organisation des travaux
– La canalisation de transport
– Les mesures environnementales

 

Le Directeur d’EDF, Michel Durand, a précisé la fermeture de la centrale de Degrad des Cannes en 2023 : du fait de sa vétusté mais également car la centrale ne répond plus aux normes environnementales. Michel Durand a ensuite insisté sur la nécessité d’apporter une réponse quant à l’apport en électricité de la Guyane.

 

Pour la réalisation de ce projet, des formations seront dispensées sur le territoire, dans les domaines de l’exploitation ou encore de la maintenance.

Sur les 150 postes nécessaires, 95% des embauches seront locales (l’un des critères du projet étant l’obligation d’insertion).

 

Enfin, les travaux de terrassement devraient commencer dès la saison sèche de 2020.

vel, risus. elementum venenatis Phasellus libero neque. luctus Donec
X