Le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane présente son bilan de mi-mandature 2016 – 2018

Aujourd’hui jeudi 05 septembre 2019, le Président de la Collectivité Territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre, entouré d’élus de la majorité, a présenté son bilan de mi-mandature à la presse lors d’une conférence organisée à la Cité Administrative Territoriale.

Ce bilan (disponible à l’Hôtel de la Collectivité Territoriale) a retracé les 3 premières années de la CTG et les grands projets menés depuis la création de la Collectivité le 1er janvier 2016.

BILAN DE MI-MANDATURE 2016-2018

Dans son discours introductif, Rodolphe Alexandre a souligné la bonne gestion des finances de la Collectivité Territoriale qui, malgré des débuts difficiles et un déficit de 90 millions d’euros à sa création, connait aujourd’hui un excédent avec une capacité d’autofinancement d’environ 20 millions d’euros.

Des bases financières solides grâce notamment à la recentralisation du RSA, la compensation des 27 millions d’euros d’octroi de mer rétrocédés aux communes ou encore à la dotation d’accompagnement de réalisation des établissements scolaires (50 millions par an sur 5 ans) qui lui permettent de constituer un budget à la fois équilibré et ambitieux.

Aujourd’hui, la CTG c’est un budget de 676 millions d’euros dont environ 194 millions en investissement.

Toutefois, à cela s’ajoute la nécessité de la revalorisation des grandes dotations allouées à la Collectivité compte-tenu de l’accroissement démographique. Cette évidence a été révélée par un référé du Président de la Cour des Comptes, Didier Migaud, suite à l’audit récemment effectué par celle-ci.

L’Exécutif territorial a d’ailleurs tenu à remercier le travail des services de la CTG et des cabinets qui ont permis de mettre en lumière cette réalité sur la situation institutionnelle de la CTG.

GRANDS PROJETS A VENIR

Le Président a ensuite poursuivi sur les grands projets à venir : après une première moitié de mandature dédiée à la consolidation des fondations de la Collectivité et à la planification des grands chantiers, la seconde partie de mandat sera dédiée à la concrétisation avec notamment le début des travaux d’équipements inscrits dans la Programmation Pluriannuelle d’Investissements (PPI).

De nombreux chantiers sortiront ainsi progressivement de terre, au bénéfice des Guyanais de l’ensemble des territoires, pour un coût total de 189 millions d’euros (collèges, lycées, PMI, infrastructures routières).

Lors de cette conférence était présents les Conseillers Territoriaux Catherine Léo, Audrey Marie, Rolande Chalco-Lefay, Denis Galimot, Claude Plenet, Diana Jojé-Pansa, Mécène Fortuné, Jocelin Ho-Tin-Noé, Pierre Désert, Emilie Ventura-Clet et Jean-Olivier Maignien.

Dans le cadre de leurs délégations, les conseillers territoriaux ont pu dresser de façon plus précise un bilan dans les domaines de l’aménagement du territoire, du développement économique, de la formation professionnelle, des constructions scolaires, de l’action sociale, de la prévention, de la santé, de la culture, du sport, de la jeunesse, de la recherche sans oublier la gestion des fonds européens.

Retrouvez la version numérique du Bilan de Mi-Mandature via ce lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ut porta. Praesent Lorem tristique commodo tempus eleifend risus.
X