[Covid19 – Stade 3] Avis du comité d’experts médicaux du lundi 15 juin 2020

Moins de 7 jours après la précédente réunion du comité territorial scientifique qui avait donné lieu à des recommandations fortes telles que le report du second tour des élections municipales, les experts médicaux se sont de nouveau réunis ce lundi 15 juin 2020.

 

Passage en stade 3 de l’épidémie

Les experts ont ainsi fait un point sur l’évolution épidémiologique : tous se sont accordés à dire que la croissance exponentielle du nombre de cas et surtout la circulation active du virus sur l’ensemble du territoire (et non plus par foyers disséminés) pourraient rapidement provoquer un risque de saturation du système sanitaire. Autant d’éléments qui justifient le passage de la Guyane au stade 3 de l’épidémie selon le comité scientifique.

 Une étape rendant par ailleurs le tracing particulièrement difficile , a précisé le Directeur de l’Institut Pasteur, Mirdad Kazanji.

C’est donc logiquement que les échanges se sont ensuite poursuivis avec la question de l’augmentation de la capacité de test sur le territoire : un enjeu majeur dans la lutte contre l’épidémie. Enjeu pour lequel la CTG s’est rapidement engagé aux côtés du CNRS, avec l’appui du CHAR et de l’ARS. C’est d’ailleurs dans le cadre de ce travail partenarial que sera signée ce même jour une convention quadripartite.

 

Augmenter la capacité de test sur le territoire

Cette convention poursuit deux principaux objectifs :

  • la montée en puissance de la capacité de test
  • l’accompagnement du CNRS en tant qu’entité « renfort »

 

Préparer la rentrée scolaire

Autre point à l’ordre du jour : les mesures prises pour préparer la rentrée scolaire, dans le cadre de la politique de projection et d’anticipation menée par la CTG depuis le début de la crise, tout en veillant au strict respect des recommandations sanitaires dans les établissements. C’est dans ce cadre-là notamment, que les travaux relatifs au réaménagement des établissements avec un système de robinetterie à pédale se poursuivent.  Le Président Alexandre a également précisé le travail conjoint mené par les équipes de la CTG et celles du Recteur en faveur de la mise à disposition  d’équipements territoriaux tels que le PROGT pour des épreuves de concours afin que celles-ci se déroulent dans le respect des mesures barrières (professorat etc.)

 

Orpaillage illégal

Enfin, le comité a tenu à alerter l’opinion et les autorités compétentes sur les risques inhérents au phénomène de « littoralisation » de l’orpaillage illégal, dans la propagation de l’épidémie.

venenatis at mi, Phasellus ut libero libero. Praesent ut elit.
X