Atelier de Préparation du Séminaire Partenarial sur les Coopérations et Échanges Régionaux

Ce jeudi 14 novembre 2019, se déroulait le second atelier de préparation à un séminaire partenarial autour du développement des échanges et coopérations régionaux, pour répondre aux besoins des opérateurs économiques pour une meilleure intégration de la Guyane dans son environnement géographique.

 

Présenté par la référente du projet, Responsable Collectivité Territoriale de l’Antenne de Paramaribo, Anne Mathieu, et animé par les consultants du cabinet Ecodev Conseil et e.Co, choisis pour travailler sur cette étude et le séminaire qui en découlera, l’atelier a démarré par une présentation de cette matinée de travail dont les travaux avaient pour objectif d’identifier les freins concernant les échanges internationaux du territoire et de définir un plan d’actions pour y remédier.

 

Une trentaine d’acteurs institutionnels et socio-économiques du territoire impliqués par les échanges internationaux de la Guyane étaient présents pour penser ces échanges envisagés dans un premier temps avec le Suriname et le Guyana pour s’étendre au Nord du Brésil dans un second temps. Ainsi, la Guyane initiatrice du développement des échanges deviendrait cheffe de file de la coopération économique régionale.

 

Après un premier travail local, une rencontre avec les partenaires internationaux pourra être envisagée afin d’échanger sur le plan d’actions initié en atelier.

 

Le potentiel de la Guyane et des pays voisins a été mis en avant lors de cette rencontre, chacun pouvant ressortir gagnant de ces échanges et coopérations. Il a ainsi été demandé aux acteurs institutionnels et socio-économiques, un travail de priorisation sur les axes sur lesquels ils voudraient travailler au cours des prochaines années, avant d’établir un diagnostic sur plusieurs thématiques retenues.

 

4 thématiques ont été abordées lors d’ateliers :

– Marchandises
– Connaissances formation
– Services, tourisme
– Identité et Culture / « Milieux »

Des propositions émanant des 4 thématiques étudiées ont été soumises :

  • des visites touristiques des plateaux des Guyanes
  • la formation à la maîtrise des normes européennes
  • la création d’une « marque Guyane »
  • ou encore l’apprentissage des héritages culturels et transfrontaliers

 

A l’issue des ateliers participatifs, une dizaine de projets ont été exposés et les actions à mener ont été identifiés ainsi que les porteurs de projets et les financeurs. Un travail de restitution des fiches pilotes fera l’objet d’une prochaine étape, avant d’envisager une rencontre avec les pays voisins.

 

Pour conclure, la Responsable de l’Antenne de Paramaribo de la CTG a annoncé que le projet de rencontre de lycéens entre le Suriname et la Guyane est amorcé. En effet, en début d’année 2020, des échanges entre des lycéens de Max Joséphine et ceux d’un lycée du Suriname sont d’ores et déjà prévus. Enfin, elle a remercié les acteurs présents qui œuvrent à impulser ces actions pour le développement du territoire, à les structurer et à animer une coopération régionale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

diam at libero id, tristique Lorem libero.
X